Actualités
Championnat de France Technique - Résultats des qualifications du secteur Est, Barr (67) 26 février 2017  
26/02/2017

Au vu du nombre important de tireurs engagés cette saison dans leur catégorie respective, le délégué officiel opte pour le sytème de tirage au sort des poules avec élimination directe. C'est un peu le jeu de la mort subite où seul les finalistes obtiennent leur ticket pour les phases finales nationales. Quentin est le premier à se présenter sur l'enceinte face au multiple champion du monde, Johan GHASSIRI. De prime abord, l'affaire s'avère compliquée mais, ce qui est sûr, c'est que si Quentin l'emporte, sa victoire donne définitivement le ton à son adversaire en finale, augurant sans doute une victoire. Malheureusement, malgré une prestation d'une grande qualité, Quentin devra renoncer à la victoiire; l'expérience et le style de GHASSIRI ont fait la différence. La grande finale des -65kg ne sera pas pour lui cette année.

Geoffrey est le suivant à monter entre les 4 cordes. S'il balaye son premier adversaire à l'unanimité des juges dans une demi finale d'une prestance dont lui seul est le propriétaire, la finale contre KATANI joue une autre musique. Après un assaut relevé, il est déclaré perdant à l'étonnement général. Déçu de cette infortune, Geoffrey et son équipe se réjouissent tout de même de sa qualification.

Damien a à coeur de performer. Gagner pour les copains en déveine, partenaires d'entraînement. Gagner aussi pour soi, pour réussir ce pari osé d'une reconversion en assaut, ce qui n'est jamais chose aisée lorsqu'on est familier du combat, et du combat dur! Fort de son expérience des moments décisifs, le dijonnais ne subit pas le stress du challenge. Après s'être imposé à l'unanimité dans sa demi finale, il renouvelle la performance en finale de manière unanime. Damien rejoint Geoffrey dans l'aventure France en accédant aux phases finales prévues en avril 2017 à Brest ou Marseille. C'est seulement après cette ultime étape, si elle est couronnée de succès qu'ils iront batailler pour le titre national et une place en équipe de France. Mais ça, c'est une autre histoire.

Arnaud MIMOUNI, président et directeur technique, félicite toute l'équipe pour cette sortie "dont les résultats sont très bon même si le dénouement pour Quentin n'est pas à l'image de ses efforts à l'entraînement. Espérons qu'avec cette dynamique et cette cohésion au sein du groupe compétition, la saison prochaine sera plus profilique pour lui ainsi que pour Leslie. Divorcer de son club d'origine, réorienter sa carrière sportive, retrouver confiance, tout cela, ce n'est jamais facile à faire. Il faut du temps. Mais une complicité forte s'est installée au sein du groupe et ça, c'est vital pour qu'un athlète atteigne ses objectifs". 




Toutes les actualités